This is a boat

Ça faisait longtemps

Récit

Je vous présente mes plus sincères excuses. Ça fait trop longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles. C’est entièrement de ma faute et je n’essayerai pas de me défiler.

Dans ce post, je vais essayer de vous donner autant d’informations que possible sur notre situation d’aujourd’hui et ce qui s’est passé ces dernières semaines.

Une petite frayeur de santé

Il y a deux mois, je commençais à ressentir de petites douleurs abdominales du côté droit. Après une petite visite avec mon médecin, j’ai eu droit à une échographie et un scanner car elle avait une crainte d’une appendicite. Comme l’échographie ni le scanner n’avaient montré de signes d’une quelconque appendicite, nous avons laissé tomber, et je suis retourné vacquer à mes occupations.

En arrivant sur Nîmes, les douleurs se sont fait plus intenses et plus persistantes, au point que j’ai fait 2 allers-retours aux urgences. Il se trouve que j’ai une hernie inguinale. Rien de bien alarmant car elle est somme toute assez petite, mais le fait de déménager à Nîmes n’avait pas arrangé les choses.

Après une consultation chirurgicale le mois dernier, nous avions convenu d’une opération le 28 octobre afin de résoudre le problème de hernie, plutôt que d’attendre des problèmes plus graves en mer. L’opération était censée être rapide et le temps de convalescence parfaitement calé juste avant notre départ pour les Caraïbes.

Et puis, il y a eu de nouveau le COVID-19 et le 2ème confinement national.

Et l’opération a été reportée… Indéfiniment.

Mais j’y reviendrai.

2 offres et une 3ème en cours

En octobrem nous avons fait 2 offres sur 2 bateaux différents.

Bon, pas exactement de -vraies- offres, mais deux offres quand même. Je vais vous expliquer.

Leopard 46 dans les Caraïbes

Nous avons trouvé un bateau vraiment sympa dans les Caraïbes, mais il avait plusieurs problèmes qu’il fallait résoudre. Le problème majeur du bateau est son implication dans une petite collision en mer il y a quelques années de ça. Le bateau a été réparé avec le plus grand soin et aux standards de l’industrie. Mais il s’agit quand même d’un bateau « endommagé ».

Avec mon agent maritime, nous avons décidé d’attendre un peu, le prix de vente étant légèrement élevé par rapport à l’état général du bateau.

Ce qui nous mène vers notre première offre.

Pendant que nous investiguions le bateau aux Caraïbes, le gouvernement français était reparti pour un confinement national. Ce qui limitait fortement nos possibilités de voyage aux Caraïbes pour voir le bateau et l’inspecter par nous-même. Nous avons donc étendu notre zone de recherche pendant le confinement.

Leopard 46 en Italie

C’est ainsi que nous avons trouvé un autre Leopard 46 en Italie. Cependant, ce n’était pas une situation idéale car cela nous aurait obligé à traverser l’Atlantique immédiatement après l’achat.

Mais bon, une traversée d’Atlantique, c’est mieux que pas de bateau du tout. Le seul problème majeur avec ce bateau était son prix. Il était terriblement au-delà de tout prix sensible par rapport à son équipement, état général et son passé de bateau de charter (même l’agent du vendeur était d’avis que le prix était grossièrement exagéré).

J’ai quand même soumis une offre. Principalement pour tester ma relation de travail avec mon broker. L’offre que nous mettions sur le bateau était beaucoup plus en phase avec la valeur du marché pour un bateau de cet age et avec son niveau d’équipement plutôt pauvre. On savait que cette offre n’avait que peu de chance d’aboutir.

Et comme prévu, l’offre a été refusée.

Nous nous sommes donc retournés vers le bateau aux Caraïbes, et nous lui avons fait une offre plutôt intéressante pour les 2 parties. Nous avons même abouti à une différence d’offre et de demande de l’ordre de 3 k$. Ce n’était qu’une question de temps pour aboutir à un accord.

Mais au dernier moment, le vendeur a accepté une offre concurrente d’un acheteur peu regardant de l’état du bateau.

Mais ce n’est pas grave!

Pourquoi?

Et bien, parce que des bateaux, il y en a. Pour preuve, nous envoyons une 3ème offre sur un 3ème bateau aujourd’hui.

Et donc, pour la suite?

Sur les prochains jours, je vais essayer de prendre du temps pour fournir un peu plus de mises à jour à propos de ce que nous sommes actuellement en train de faire. etc.

Images provenant de Yachtworld.fr

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *