Avant le départ – quel stress!

Récit

Le 1er décembre nous décidions de partir pour la Martinique pour acheter un bateau…

Nous avons ce jour-là, pris les billets d’avion pour le 28 décembre 2020 de Montpellier à Fort-de-France ! Focus sur l’achat d’un bateau en Martinique pour faciliter les déplacements pendant la période Covid19 avec toutes les restrictions de déplacements et de quarantaine…..

Nous étions encore confinés à Nîmes le 1er décembre et nous ne savions pas encore si nous allions pouvoir être déconfinés pour les vacances de Noël, mais espérions fort que les nouvelles mesures sanitaires s’allègeraient pendant les fêtes.

Le compte à rebours avait alors commencé !!! Plus que 28 jours avant le départ !

Paul nous a trouvé un logement pour 1 mois à Sainte Anne, un petit village à côté de la marina du Marin. A travers Cyril, mon cousin installé en Martinique depuis 20 ans, nous avons pris contact avec des brokers de bateau en Martinique qui ont commencé à sélectionner des bateaux pour nous… Puis il a fallu réserver une location de voiture.

J’ai fini de travailler le 11 décembre pour être à fond sur les préparatifs du départ.

A 15 jours du départ, nous avons commencé à faire les valises avec un premier état des lieux sur le nombre de bagages que nous allions avoir à transporter en avion. On était parti pour 2 valises par personne plus 1 chat en soute.

On a encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de bagages…

Le 15 décembre, le déconfinement pour les vacances de noël est annoncé et nous sommes soulagés. Nous allons pouvoir partir !!

Petit détail important il nous faut un test PCR négatif… donc nous voilà encore obligé de rester confinés pour être sûr de pouvoir voyager… Pour ne pas prendre de risques concernant notre départ, nous nous imposons des règles strictes, et donc impossible de voir les derniers amis pour leur dire au-revoir. Impossible de faire une grosse fête familiale pour notre départ !

Nous avons donc pu vraiment dire au-revoir à très peu de personnes, ce fut très frustrant… Pas d’embrassades, pas de bises…

Le compte à rebours avant le voyage

J – 4
un Noel un peu particulier en très petit comité chez ma soeur et mon beau-frère (Marie-Christine & Seb). Un très grand merci à eux de nous avoir reçu !

J – 3
on refait toutes les valises et cette fois définitivement ! Paul joue au Tetris pour rentrer toutes nos affaires dans 10 bagages en soute (23kg chacun) et 7 bagages cabines….

Sans oublier le chat.

230kg de bagages en total !!

2er test: on a environ 250 kg de bagages, et encore trop de bagages en soute

J – 2
72 heures avant de partir, il nous faut faire des tests PCR. Paul a pris de billets pour un lundi matin, la meilleure date serait donc de passer le test le vendredi matin, pour obtenir les résultats le samedi. Oui, mais voilà, l’avion part le 28; le vendredi d’avant est donc le 25 décembre où tous les labos sont fermés.

Heureusement que nous sommes dans une famille de médecins et d’infirmières/infirmiers. Grâce à Cyrielle et Mathieu, nous avons pu faire les tests le samedi (un très grand merci à vous deux).

Et hop! Un écouvillon dans le nez pour le tout le monde!

Ensuite, dernière visite chez le vétérinaire pour Onyx, pour lui finaliser son passeport de santé. Merci Olivia pour avoir fait le taxi.

J – 1
Il nous reste à donner et à jeter toutes les dernières affaires que nous n’avons pas réussi à vendre ou à donner. Donc, plusieurs allers-retours à la déchetterie de Nîmes et les bornes des fondations de collecte de vêtements.

On reçoit les résultats des tests PCR. Tous négatifs.

On est GO!

C’est vide l’aéroport de Montpellier à 5 heures du matin…

Jour J
Ça y est! C’est enfin le grand jour!

Lever à 3 heures du matin, départ à 4 heures du matin avec 2 voitures. L’une pleine de bagages, l’autre pleine de monde.

Un très grand merci à Charles et Oriane de nous avoir acheminé à l’aéroport malgré ces horaires incongrus.

Le voyage

On récupère TOUS les bagages et on les ré-enregistre

L’avion part à l’heure, à 7h20. Direction Paris Orly pour une escale avec récupération des 11 bagages et de la caisse de transport du chat, pour de nouveau les enregistrer sur le vol de Fort-de-France. Ce sont les joies de voyager avec un animal en soute!

Une fois tous les bagages ré-enregistrés, sans aucune autre formalité que de les enregistrer, reste à patienter les quelques heures avant le départ. C’est le 2ème effet de voyager avec un animal en soute: il faut 3 heures de connection minimum entre 2 vols afin de pouvoir récupérer les bagages et les ré-enregistrer.

A 11h45, embarquement pour Fort-de-France pour 8h45 de vol environ. Vol aller simple!

Les enfants se sont régalés à regarder des films toute la durée du vol. Ils nout ont quand même avoués avoir eu mal à la tête et au yeux au bout d’un moment. Paul nous avait trouvé des sièges en Premium Economy, c’est quand même super agréable!

Arrivée en Matnik

On est arrivé en Martinique, à Fort-de-France, vers 15h45.

On a vécu un vrai choc thermique. 5°C la matin à l’embarquement à Montpellier. 30°C en sortant de l’avion à Fort-de-France!

Ravis de voir que le chat a très bien voyagé et que nous avons bien récupéré TOUS les bagages.

Tous les bagages sont là. Même le chat.

En attendant la navette de la location de voiture, où nous avons pris une camionnette, vu le nombre de bagages à transporter, on profite de l’air chaud de l’après-midi.

L’appartement se situe à Sainte Anne, dans le sud de l’île. C’est un endroit vraiment magnifique.

La baie de Sainte Anne vue depuis la route

Nous avons enfin pu nous changer, nous mettre en T-Shirt et en short. 30°C en vêtements d’hiver, c’est particulièrement désagréable. Adieu pantalon long et pull à manches longues!

Après de rapides courses pour le soir et une bonne douche, nous nous sommes enfin assis. Il était 20h30, et donc 1h30 en France. Après un concours de celui qui s’endormirait le plus tard, Paul a lamentablement perdu en s’endormant le premier à 20h32. Cela dit, tout le monde a apprécié la position couchée.

Demain, rendez-vous chez le chirurgien pour Paul, puis visite de bateaux sur les prochains jours!

C’est parti!

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *